Grèves des stages, grève des femmes - Histoire d’une lutte étudiante victorieuse

posté le 15/04/22 par Union Syndicale Etudiante
lieu : ULB Bruxelles
Mots-clés  réflexion / analyse  féminisme  économie 

💸 Les stages étudiants se retrouvent dans la plupart des cursus de l’enseignement supérieur et demandent un investissement considérable de la part des étudiant-e-s. Ces stages ne sont pas rémunérés et constituent une forme de travail gratuit, alors même que les étudiant-e-s font face à des conditions de vie de plus en plus précaires.
✊ Au Québec, des étudiant-e-s se sont mobilisé-e-s de 2017 à 2019 autour de la revendication d’une rémunération de l’ensemble des stagiaires, notamment au sein des CUTE (Comités Unitaires sur le Travail Etudiant). Elles ont réussi à organiser de nombreuses grèves rassemblant parfois 40 000 à 60 000 étudiant-e-s. Ainsi, plus de 40 000 étudiantes se sont mises en grève en 2018 pour revendiquer "la rémunération des stages dans les champs d’études traditionnellement féminins (travail social, enseignement, etc.), avec pour objectif plus large de faire reconnaître les études comme un travail intellectuel méritant un salaire et des conditions convenables".
🔥 C’est dans ce cadre que nous invitons Annabelle Berthiaume, Professeure en travail social et coéditrice du livre "Grève des stages, grèves des femmes : anthologie d’une lutte féministe pour un salaire étudiant (2016-2019).
📍 Infos pratiques :
La conférence est gratuite, et les boissons à prix libres.
La conférence durera environ une heure et nous prendrons ensuite une heure afin d’écouter vos questions, et de discuter.
🕚 Quand ? 26 avril - 19h00
🏨 Où ? UB5.230 (ULB Campus Solbosh)


posté le  par Union Syndicale Etudiante  Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Commentaires
  • Aucun commentaire

Avertissement

Les commentaires ont pour objectif de compléter l’information donnée dans l’article, argumenter, apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution. Les avis personnels qui n’apportent rien de plus à l’article pourront être considérés comme discussion de forum ne répondant pas aux objectifs pré-cités.Tout commentaire ne répondant pas à ces objectifs, ou étant contraire aux règles éditoriales sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif

le site est archivé